Bien-êtreConnaissance de soi

Arrêter la pilule, pourquoi se faire accompagner ?

arrêt pilule accompagnement

Vous sentez que la pilule n’est plus bonne pour vous ? Que votre corps dit « stop » ? Ou bien vous avez un projet bébé ?
Mais… à qui en parler ? Comment procéder ? Je vous livre ma vision des choses 🙂

     ★ De la prise de décision au passage à l’action

La prise de décision n’est pas toujours évidente et le lien entre certains déséquilibres et la pilule ne saute pas toujours aux yeux.
J’ai moi-même mis longtemps avant de comprendre que mon vaginisme, ma perte de libido et autres « joyeusetés » que je ne connaissais pas auparavant, étaient peut-être dûs à ce petit comprimé qui a l’air inoffensif (spoiler : c’était effectivement le cas).

        Mon histoire : Pourquoi j’ai arrêté la pilule ?

On commence souvent à prendre la pilule par confort (autant sexuel que physique avec l’atténuation des douleurs de règles ou encore de l’acné) et par conformisme (tout le monde la prend alors pourquoi pas moi ?). Sans compter que les alternatives ne sont que très peu présentées par le corps médical.

Ce sont ces mêmes raisons qui mettent souvent le doute et qui font peur quant à l’arrêt de celle-ci pour revenir au naturel.

A qui en parler ?

Si vous avez un.e super gynéco ou sage-femme, à l’écoute et ouvert.e d’esprit, n’hésitez pas à lui en parler et à expliquer les raisons de votre décision (si vous le souhaitez). Posez lui poser vos questions, faites lui part de vos doutes et de vos peurs. Demandez-lui aussi quelles alternatives sans hormones sont possibles.

Malheureusement, je reçois de nombreux témoignages de femmes qui ne se sentent ni écoutées, ni respectées, ni soutenues ou accompagnées dans cette décision qui n’est pas anodine.

C’est pour cela que j’ai créé, suite à mon propre arrêt de pilule (après 10 ans de prise), l’accompagnement Libération, grâce auquel je vous accompagne personnellement sur tous les plans pendant plusieurs mois, pour un arrêt en douceur et une re-connexion à leur féminin.

N’hésitez pas à me contacter ou à réserver un appel découverte gratuit pour que l’on puisse parler de votre projet ✨

 

     ★ Un chamboulement pour le corps

Prendre la pilule est un chamboulement pour le corps. Arrêter la pilule est un chamboulement encore plus intense. 

Tout simplement parce que lorsque l’on commence la pilule, les hormones de synthèse viennent remplacer les hormones naturelles, mettant certaines fonctionnalité du corps, au repos. 

Lors de l’arrêt de la pilule, c’est tout le système naturel qui doit se remettre en marche. De plus, il a été déséquilibré par les hormones de synthèse et autres toxines contenues dans ce petit comprimé.

Pensez au moment ou vous prenez des vacances après une longue période de travail.
C’est facile de se mettre au repos et c’est souvent le moment ou l’on va moins faire d’activité physique, manger davantage et moins sainement, etc…
Lors de la reprise du travail après cette période à se la couler douce, c’est bien moins évident.

Bien que la comparaison soit très simplifiée, c’est un peu le même principe. L’arrêt de la pilule (et de toute contraception hormonale), redonne le pouvoir au corps et c’est un effort immense de remettre la machine en marche. Les organes doivent à nouveau communiquer entre eux et entament un travail de détox.

Chaque femme est différente

Chaque femme est différente, a des besoins différents, un historique différent. Être accompagnée vers ce retour au fonctionnement naturel du corps est à mon sens, important à plusieurs niveaux.

  • Physique : La pilule (comme toute contraception hormonale) va venir déséquilibrer le fonctionnement naturel du corps. Il est important d’aider le corps à se libérer des toxines en douceur, selon ses possibilités et besoins du moment pour éviter les effets secondaires liés à l’arrêt de la pilule. Grâce à un arrêt en douceur mais également à l’alimentation, aux plantes etc… nous mettons tout en oeuvre pour aider les organes à se libérer des toxines et à tout le corps de retrouver un fonctionnement naturel.
  • Emotionnel : Un soutien émotionnel est extrêmement important et de nombreuses femmes qui arrêtent leur contraception hormonale, pour une raison ou pour une autre (surtout quand ce n’est pas pour un projet de grossesse), ne se sentent pas soutenue par leurs proches et/ou le corps médical. Pire, nombreuses sont celles qui sont jugées, montrées du doigt et qui vivent cette transition de façon douloureuse.
  • Energétique : Agir sur le physique est important, mais agir au niveau énergétique l’est tout autant. Encore une fois, ce n’est que grâce à un accompagnement personnalisé que l’arrêt sera le mieux supporté par le corps.

     ★ L’arrêt de la pilule par sevrage

Ma mission est de proposer à chaque femme que j’accompagne, une posologie qui lui est propre pour un arrêt en douceur.
Arrêter la pilule par sevrage est important pour limiter au maximum les effets secondaires liés à l’arrêt.

En effet, lorsque l’arrêt est brutal, de nombreuses femmes présentent des déséquilibres importants comme un retour d’acné violent et qui peut durer des mois voire des années, des cycles menstruels qui ne se remettent pas en place, un déséquilibre hormonal très important, etc…

L’arrêt par sevrage va permettre au corps de se libérer petit à petit de cette dépendance, sans le choquer. Pour chacune de mes clientes, je cherche grâce au pendule, la posologie idéale en fonction de nombreux paramètres et informations transmises lors du premier rendez-vous.

        A lire : Arrêter la pilule par sevrage, bonne ou mauvaise idée ?

     ★ Quels bénéfices à l’issue d’un accompagnement ?

Les bénéfices vont évidemment varier en fonction de chaque femme.
Mais voici un aperçu de ce que les femmes m’ont transmis suite à l’accompagnement Libération (liste non exhaustive) :

  • Un sentiment de bien-être et de libération. Vous vous sentirez plus légère et il est fort possible que vous vous mettiez à voir la vie davantage en rose.
  • Moins de colère, plus de paix. Le foie est souvent très touché par les hormones et donc en surcharge. La colère est le sentiment qui lui est associé. Un foie moins surchargé vous apaisera !
  • Une redécouverte de son corps de femme. L’arrêt d’une contraception hormonale signifie un retour au fonctionnement naturel du corps. Vous ressentirez à nouveau (ou découvrirez si vous prenez la pilule depuis très jeune) son fonctionnement naturel et donc les différentes phases du cycle !
  • L’arrêt des effets secondaires causés par la pilule : migraines, prise de poids ou poids qui fait du « yoyo », changements d’humeur, troubles intestinaux, sécheresse vaginale, fatigue, rétention d’eau, perte de libido, mycoses vaginales à répétition…
    La prise de la pilule cause de nombreux effets secondaires plus ou moins graves chez beaucoup de femmes.

 

Vous sentez que le moment est venu de vous libérer des hormones de synthèse, de retrouver votre équilibre naturel ?
N’attendez plus, venez me parler de votre projet 🙂

 

♡ Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et l’épingler sur pinterest.

 
 
.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.