Connaissance de soi

L’égo est-il vraiment un ennemi ?

ego_ennemi_ami_les_fees_de_la_conscience

     On entend parler de l’égo à tout va et on met sur son dos beaucoup de choses qui ne nous arrangent pas. Oui, il a bon dos, l’égo!
En empruntant le chemin de la spiritualité et de la connaissance de soi, on entend beaucoup qu’il faut se défaire de l’égo.
Nous avons alors tendance à le voir comme un ennemi, comme quelque chose à transcender.
Mais qu’en est-il vraiment ? L’égo existe-t-il juste pour nous casser les pieds ?

Encore une fois, je précise que tout ce que j’écris dans cet article est ma vision des choses, ma vérité, ce qui résonne juste en moi. Chacun a sa vérité, je ne pense donc pas détenir LA vérité.

     ★ Qu’est ce que l’égo ?

     On peut trouver de nombreuses définitions en cherchant sur internet et dans les livres. Il peut être difficile de s’y retrouver et de bien comprendre ce qu’est l’égo, s’il est vraiment utile ou non, s’il est plutôt un ami ou un ennemi.

A mon sens, l’égo que l’on appelle aussi le mental, est la conscience d’être soi, d’exister.
On a tendance à diaboliser l’égo et à faire culpabiliser les gens quand on parle de l’égo. Pourtant, il n’y a pas de honte à avoir conscience d’être soi, ça ne devrait pas être vu comme un problème. 

J’ai l’impression qu’on cherche de plus en plus à fuir l’égo. Beaucoup de personnes invitent à faire taire l’égo et le montrent comme quelque chose de mauvais en nous.
Je ne vois pas du tout cela de cette manière, pour moi l’égo est ce qui nous définit en tant qu’être humain, sans égo, nous ne serions pas humains.

Nous avons choisi d’expérimenter l’égo

En tant qu’âme, nous avons choisi de vivre cette expérience de la vie humaine, l’égo en fait partie! 
L’égo permet de conscientiser les choses, il nous permet d’être raisonnables et c’est grâce à lui que nous pouvons expérimenter l’intelligence humaine. C’est grâce à lui, que nous appelons aussi « mental », que nous pouvons mettre des mots sur les émotions que nous vivons, que nous pouvons analyser les choses, que nous pouvons comprendre, réfléchir etc…

Si nous n’avions pas l’égo, nous ne serions que dans le coeur. Beaucoup de personnes cherchent à n’être que dans le coeur, que dans l’Amour. Mais à mon sens, nous ne sommes pas sur terre pour être uniquement dans l’Amour mais pour expérimenter les émotions, la dualité et comprendre comment tout cela fonctionne. 

Nous sommes ici pour évoluer en vivant des expériences agréables et moins agréables. Grâce à l’égo, nous pouvons analyser et comprendre toutes ces expériences. Nous pouvons évoluer en tant qu’humain et en tant qu’âme. Ne plus avoir d’égo serait ne plus avoir de mental. Je pense fortement que nous ne vivrions pas bien longtemps!

  C’est grâce à l’égo que nous sommes raisonnables, que nous apprenons de nos erreurs et que nous pouvons éviter certains dangers.

     ★ Tout est une question de regard

     Si vous voyez l’égo comme un ennemi, que vous essayez de vous battre pour l’évincer, vous vous retrouverez face à un mur.
Ce qui vous embête ne fera que prendre de plus en plus d’ampleur.

En revanche, si vous voyez l’égo avec bienveillance, amour et comme quelque chose d’utile dans votre vie, vous allez de plus en plus être en paix et en harmonie avec vous-même

Pourquoi ? 

Tout simplement parce que le regard que nous portons sur les choses, rend les choses comme le regard que l’on porte dessus.
Nous créons notre propre réalité, nos pensées sont créatrices et nous faisons exister ce en quoi on croit. Donc le fait de voir l’égo comme quelque chose de négatif ne fera que vous conforter que c’est quelque chose de négatif.

 
ego ennemi ami yoga les fees de la conscience

     ★ Doit-on se défaire de l’égo ?

     Je pense que vous aurez déjà compris mon point de vue à la lecture des points précédents. 
A mon sens, cette volonté de se débarrasser de l’égo est un effet de mode (qui n’est pas toujours réfléchi).

Pour moi, se défaire de l’égo n’a pas de sens. C’est une partie de qui nous sommes et non un être à part entière! 
Vouloir se débarrasser de l’égo équivaut à vouloir se débarrasser d’une partie de soi-même. C’est s’amputer volontairement d’une partie de soi en tant qu’humain. Le chemin qu’emprunte les personnes voulant se défaire de leur égo, est un chemin de non acceptation de soi et de manque d’amour.

En plus d’être impossible à réaliser (à mon avis), c’est se lancer dans un combat intérieur, contre soi-même.  Je pense que pour accéder au bonheur et à l’épanouissement personnel nous devrions plutôt chercher à vivre en harmonie avec toutes les parties de soi-même. 

 

        A lire aussi : Et toi, quel masque portes-tu ?

 

L’égo n’est pas un ennemi

Selon mon humble avis, l’égo n’est pas un ennemi. Je ne le vois pas comme tel et je n’ai pas envie de le voir comme tel. Devient ennemi, celui que l’on voit comme cela!

Alors oui, il peut parfois être envahissant et a ses défauts. Oui, il est bon de temps en temps, de ne pas l’écouter pour réussir à pleinement écouter son coeur. C’est une gymnastique à trouver, cela demande beaucoup d’entrainement (et comme vous je pense, je suis encore loin d’être à l’aise avec ce jonglage) . Mais comme pour tout, c’est une question d’équilibre. L’équilibre c’est l’harmonie et lorsque l’on touche cette harmonie, la magie de la vie et de l’être se dévoile et les portes s’ouvrent.

Il n’y a pas de secret, il faut s’exercer, s’entrainer. Apprendre petit à petit à identifier quand il est important d’écouter son mental et quand il est plus important d’écouter son coeur.

Et si vous vous retrouvez face à une situation devant laquelle votre coeur dit Oui et votre mental dit Non : observez ce que vous ressentez dans votre corps, les sensations que vous observez en vous et vous aurez la réponse de votre âme.

 

        A lire aussi : Et si nos défauts étaient en réalité des qualités ?

 

     ★ Conclusion

     Je vous le redis et continuerai à le répéter, faîtes-ce qui résonne « juste » en vous. Ne suivez pas un tel ou un tel parce qu’il / elle est connu(e) ou parce que la personne a l’air de savoir de quoi elle parle. ( Je m’inclue bien évidemment là dedans, je ne vous demande pas de me croire, de me suivre si mes paroles ne résonnent pas en vous).
Faîtes vos propres expériences, interrogez-vous au plus profond de vous, écoutez-vous avant de foncer tête baissée dans une nouvelle croyance ou pratique (surtout celles qui sont « à la mode »).

Vous seul savez ce qui est bon et juste pour vous. Votre coeur le sait et pour l’interroger, il peut être bénéfique de mettre le mental (l’égo) sur sourdine pendant quelques secondes. Avec ce blog et mes articles, j’essaie de vous sensibiliser au fait que rien n’est tout blanc ou tout noir. C’est typiquement le cas avec l’égo que l’on a tendance à voir « tout noir » et c’est bien dommage.

 

Quelle relation avez-vous avec votre égo ou mental ? Cherchez-vous à le fuir ou plutôt à l’apprivoiser ?

 

♡ Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et l’épingler sur pinterest.

 
ego ennemi ami pinterest
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. L’égo est nécessaire pour être dans l’incarnation de matière, le but est de s’en détacher petit à petit et autant que possible.

    1. Oui, c’est grâce à l’égo que nous pouvons vivre l’expérience humaine 😉

  2. Je te rejoins entièrement sur cette question, Juliette. Entrer en guerre contre notre ego revient à entrer en guerre contre une part de nous très importante et très utile… ce qui revient à entrer en guerre contre le monde ! J’ai simplement envie d’ajouter qu’il est important d’avoir conscience de notre ego, pour ne pas rester dans une vision uniquement matérialiste (et individualiste) de la vie…

    1. Exactement! Merci beaucoup pour ton commentaire très intéressant 🙂

  3. Superbe article Juliette ! Je suis d’accord avec toi, on cherche trop à être « parfait », à ne pas se mettre en colère, à positiver, à bien faire… Mais nous sommes une pièce à deux facettes et notre côté sombre nous en apprend tout autant que le lumineux !

    1. Oh merci beaucoup ma belle! Oui exactement, notre côté sombre est très riche en informations sur nous-même, c’est à mon avis une bêtise de tenter de se le cacher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *