Connaissance de soiSpiritualité

Comment trouver sa mission de vie ?

Trouver sa mission de vie Les fées de la conscience

     C’est une bien vaste question que beaucoup de personnes se posent et je pense, de plus en plus.
A quoi je sers ? Qu’est ce que je fais sur terre ? Qu’est ce qui m’anime réellement ? Comment puis-je contribuer à l’humanité ?
Je n’ai pas d’autre choix que de parler de ce sujet de façon assez générale et selon mon expérience puisque chacun a sa propre mission de vie.

     ★ La mission de vie, qu’est ce que c’est au juste ?

     La mission de vie c’est ce pourquoi on est sur cette terre ou plutôt, la manière dont on peut apporter notre contribution. Nous sommes tous incarnés sur terre pour vivre l’expérience humaine, l’expérience de la dualité, des émotions et tant d’autres choses. Nous nous incarnons dans le but de faire évoluer notre âme en vivant des expériences, en apprenant à se connaître et en apportant notre contribution à l’humanité.

Dans la mission de vie ou chemin de vie, il y a une notion de sens. Quel sens je veux donner à ma vie ? Quel est le sens de mon existence ? Pourquoi dans certains domaines je me sens épanoui et pas dans d’autres ? Comment puis-je contribuer et que puis-je apporter ?

Mais attention, trouver sa mission de vie ne veut pas dire « trouver »  LE métier et ne plus changer de toute sa vie. On peut être dans sa mission de vie en changeant plusieurs fois de métier (qui peuvent être très différents les uns des autres), tout en restant sur un fil conducteur, apporter une lumière.

L’important est d’aimer ce qu’on fait et qui on est. Quelqu’un qui a une passion et un boulot « alimentaire » pour gagner de l’argent mais qui le rend malheureux, ne peut à mon sens, être ni bon dans son boulot ni dans sa passion parce qu’il n’est pas épanoui. Cette personne sera alors en recherche de bonheur à l’extérieur, pour compenser son mal-être intérieur, le mal-être de son âme.

Le problème est que pour être heureux, le bonheur doit être à l’intérieur de nous, le bonheur que l’on trouve à l’extérieur n’est qu’une illusion qui ne dure pas car il ne nous « appartient » pas.


« Être en lien avec sa mission de vie, c’est donner du sens à ce qui nous arrive  »

Arnaud Riou

     ★ Quel est l’intérêt de trouver sa mission de vie ?

     Une mission de vie est une sorte de contribution. Chacun apporte sa contribution, c’est ce qui fait que l’humanité peut continuer à exister et que chacun vive des expériences humaines.
Quoi de mieux que de donner du sens à sa vie, de se lever le matin en étant enthousiaste? C’est ce qu’il se passe lorsque l’on est bien dans la mission de vie, dans son chemin.  La mission de vie va nous donner cette énergie, cette force pour avancer, cette plénitude, ce sentiment d’évidence, ce bien-être intérieur.


Alors attention, je ne dis pas que dès lors que l’on est sur son chemin de vie, on se lève tous les matins de bonne humeur, que tout est facile et que l’on se retrouve à vivre dans un monde de bisounours. Bien sûr que des obstacles peuvent se dresser devant nous, que des évènements moins agréables peuvent arriver, mais il sera bien plus facile de prendre tout cela avec plus de légèreté et de recul et de voir tout cela comme des opportunités pour évoluer.

Les détours de parcours

Mais avant d’arriver sur notre chemin de vie, nous sommes tous passés et nous passons tous par des chemins qui ne seront pas les bons. Ces chemins dans lesquels nous rencontrons des difficultés, un mal être etc…
C’est tout à fait normal et il ne faut pas oublier que c’est grâce à ce que l’on qualifie comme « erreurs de parcours » ou « détours » que l’on arrive au bout d’un moment à trouver sa mission de vie. Tout ce que nous vivons sont des expériences qui nous aident à évoluer jusqu’à ce que l’on se souvienne pourquoi nous sommes venus sur terre et quelle contribution nous voulons apporter. Ces erreurs de parcours peuvent se dérouler sur plusieurs vies, il est fort probable que tout le monde ait besoin de plusieurs vies avant de (re)trouver son chemin de vie.

Changement de voie ou évolution de l’être ?

Personnellement, j’ai changé plusieurs fois de voie, mais je n’ai pas l’impression, avec le recul, d’avoir « changé » plusieurs fois de métier.
Je n’ai pas cette impression parce que je ressens mon parcours comme une évolution de mon être et c’est ce parcours, cette évolution qui m’a permis d’être qui je suis aujourd’hui et qui me permets de me re-trouver, de me re-connecter avec mon âme, avec ma mission de vie. 
Par le théâtre et le cinéma en tant que comédienne, je pense que je me suis cherchée moi-même, cherché ma place par rapport aux autres. Je me suis bousculée et j’ai énormément appris, je me suis ouverte davantage, j’ai repoussé certaines de mes limites. 
Ensuite, en tant qu’architecte d’intérieur, j’ai commencé (continué parce que j’aspire à ça depuis toute petite) à tenter de trouver comment dans cette vie, je peux amener ma lumière et utiliser ma lumière pour améliorer le bien-être des personnes qui le demandent.  J’ai également beaucoup appris et évolué, même si ce n’était pas cette voie précise qui me correspondait finalement.
Ces deux parcours qui ont l’air très distincts ne le sont pour moi pas, ils représentent mon évolution dans cette vie là.

Maintenant, je me sens pleinement épanouie mais je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne sais pas où ce chemin va me mener et c’est aussi ça qui est merveilleux. Je continue d’apprendre et d’évoluer chaque jour et je m’en réjouis tellement!  Je pense que quand on se réjouit de la vie, quand on se sent heureux sans rien faire et que c’est cet épanouissement qui nous fait faire les choses et non l’inverse, on est dans notre mission de vie.

Etant donné que nous nous incarnons pour vivre des expériences, l’expérience humaine, l’expérience des sentiments etc… il me parait sensé que nous faisons l’expérience de tout un tas de choses avant de re-trouver ce pourquoi nous avions décidé de venir sur terre.
Tout cela fait partie de l’évolution de l’âme.

 

 

     ★ Il y a autant de missions que d’êtres humains

      Se poser la question, « qu’est ce que je peux faire pour rendre le monde meilleur? » est la première étape pour trouver son chemin de vie.

L’idée n’est pas que tout le monde se mette à méditer et se retire dans une grotte. Comme on dit, « il faut de tout pour faire un monde », c’est pour cela que chaque métier est important et surtout que nous n’avons pas tous les mêmes envies, que nous ne développons pas tous les mêmes facultés, les mêmes compétences.
Un caméraman, qui aime faire ce qu’il fait, va autant contribuer au monde qu’un médecin ou qu’un moine bouddhiste. C’est pour cela qu’il n’existe pas une seule mission de vie, mais autant de missions que d’humains.
Tout le monde peut contribuer à sa façon à rendre le monde meilleur, le plus difficile est de re-trouver comment.

Le plus grand fléau est le manque d’amour de soi. C’est ce manque d’amour de soi qui nous amène à nous auto-saboter.
Les pensées telles que « je ne suis pas capable de faire ça », « je suis trop nul là dedans », « je ne suis pas assez fort » etc… nous limitent dans notre pouvoir créateur, dans notre puissance et alors on attire à soi uniquement des choses limitées. 

 

        A lire : Comment arrêter de juger ?

 

S’aimer soi-même, c’est se permettre de grandir, d’évoluer réellement, avec toute la puissance que l’on a tous. C’est diffuser sa propre lumière.

     ★ Comment trouver sa mission de vie quand on ne sait vraiment pas ce qu’on veut ?

     Quand on ne sait pas ce qu’on veut faire c’est souvent qu’on a pas été assez habitué à s’écouter. C’est quand on a construit sa vie en voulant plaire aux autres, en voulant être accepté dans la société…

Je pense à mon compagnon qui a commencé sa carrière dans une branche qui ne lui plaisait pas. Au lycée, lors d’une rencontre avec un conseiller d’orientation, il ne savait pas quelle voie prendre. Il était bon en maths et en sciences, le conseiller l’a de suite invité à se diriger vers un métier où il y a des débouchés. Ah, ces fameux débouchés!
Comme il a été élevé dans une famille dans laquelle « il faut faire un métier pour gagner de l’argent, la question n’étant pas de savoir si tu aimes ce que tu fais», il s’est retrouvé à faire des études dans un domaine qui ne l’intéressait pas vraiment et à commencer une carrière dans un domaine qu’il subissait plus qu’autre chose. 
Un mal pour un bien (comme toutes les expériences, il y a toujours du bon et rien n’est par hasard), il a maintenant choisi de faire ce qui le fait vibrer et est allé au-delà de ces croyances dans lesquelles il a grandit.

Dans cet exemple, ce n’est pas la faute du conseiller d’orientation, la faute ne vient pas des autres (nous faisons tous nos propres choix), c’est tout un système dans lequel on vit qui est fait de nombreuses croyances limitantes, libre à chacun d’y adhérer ou non (et pour s’en rendre compte, il faut souvent du temps, voire plusieurs vies).

Le problème alors, c’est qu’on ne se demande pas ce qu’on veut faire réellement. Comment on veut contribuer au monde. Ce qu’on veut apporter et quelles expériences on a envie de vivre pour évoluer. 
Vouloir rentrer dans une case pour suivre un troupeau alors que ce n’est pas ce qui nous rend heureux, empêche de libérer sa propre lumière et de trouver l’épanouissement personnel (épanouissement personnel qui rayonne sur les autres quand il est réel).

Une des clés est donc d’apprendre à se connaître sans vouloir plaire aux autres. La vie des autres, c’est la vie des autres. Pourquoi vouloir vivre une vie qui ne vous appartient pas`? Qui ne vous correspond pas et ne vous rend pas heureux ?

       A lire aussi: Et toi, quel masque portes-tu ?

 

Et vous, avez-vous trouvé votre chemin de vie ?

 

♡ Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et l’épingler sur pinterest.

 

trouver mission de vie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. Pendant un court moment je me suis demandée quelle été ma mission de vie, j’ai fait des recheches pour savoir comment la trouver. J’ai fini par arrêter parce que je me suis dit que c’était pas si important pour moi (du moins pour le moment). Peut-être que je me reposerai la question plus tard. En attendant je fais confiance à mes anges et à mes guides pour m’emmener là où je dois aller. :-).
    A bientôt !
    Marie

    1. Je pense que tant qu’on se sent bien dans notre vie, dans ce qu’on fait, on est dans notre chemin de vie. Il n’y a donc pas besoin de le chercher quand on en ressent pas le besoin 😉 Continue à avoir confiance en la vie, à tes guides et à toi-même, c’est une clé primordiale pour rester sur son chemin 🙂
      A très vite!

  2. Très bel article, je suis tellement d’accord avec toi, si on ne nous rabattais pas qu’il aller dans une voie avec de bon débouché, qu’il faut un travail sur qui nous offrira une bonne retraite…Si on arrêtait de penser à l’après et qu’on se concentrait sur maintenant, on ferait beaucoup plus selon nos envies, ce qui nous fait vibrer…

    1. Tout à fait d’accord avec toi, on ne nous apprend pas (ou rarement) à trouver ce qui nous fait vibrer mais plutôt uniquement ce qui va nous permettre de gagner de l’argent, au détriment du bonheur…

  3. Très bon article ! Nous avons chacun.e une pierre ou un petit caillou à apporter au monde… et nous ne pouvons le faire que si nous nous connaissons bien et si nous aimons ce que nous faisons. Notre mission de vie n’est pas obligatoirement spectaculaire, elle prend simplement racine dans ce qui nous fait vibrer !

    1. Tu as très bien résumé mon idée et tout à fait, notre mission de vie n’est pas forcément « spectaculaire », nous avons chacun quelque chose de différent à apporter, l’important est de suivre notre coeur et de se sentir « à notre place » dans ce qu’on fait ✨

  4. Hello !
    Merci pour cet article 🙂
    Pour ma part, c’est un livre qui m’a aidé à trouvé mon chemin « devenez qui vous êtes ».
    À l’aide d’exemples et d’exercices le livre m’a beaucoup aidé
    Belle journée.

    1. Je ne connais pas ce livre, je vais aller voir ça, je suis toujours à la recherche de nouvelles découvertes 🙂
      Merci beaucoup ! Belle journée à toi également ☀️

  5. Ton article est excellent ! J’ai adoré le lire ! Je suis totalement d’accord avec toi sur chaque point dont tu parles. Comme ton copain, adolescente je n’ai jamais su ce que j’allais faire plus tard et avec la pression de mes parents qui ne voulaient que je trouve une école, j’ai choisi quelque chose qui ne me passionne pas. Au final, j’ai eu énormément de problèmes de dépression et j’ai fini par quitter mes études précipitamment pour me soigner. Aujourd’hui j’ai décidé de faire vraiment ce qu’il me plaît et de me battre à réussir à vivre une vie qui me rend heureuse 🙂 Je n’ai plus envie de me forcer juste pour entrer dans le moule. Je veux avant tout être heureuse et même si beaucoup ne me comprennent pas, moi je comprends ce que je veux et ça suffit 🙂 Il faut apprendre à vivre la vie qui nous plaît et se détacher de ce que pense les autres. On vit notre vie pour nous !

    1. Merci beaucoup! 😀
      Ton histoire est très belle, c’est merveilleux que tu aies décidé d’écouter ton coeur malgré ton passé douloureux. Et tu as tout à fait raison, on vit notre vie pour nous-même et si on veut pouvoir rayonner, il faut faire quelque chose qui nous fait vibrer nous en premier lieu 🙂

  6. Je crois en revanche, que l’engouement autour de la mission de vie, crée des anxieux. Certains ne savent pas et ne veulent pas savoir quelle est leur mission de vie. Tous les destins, ne sont pas forcément des destins « exceptionnels » et ça complexe beaucoup de gens. Et puis tout le monde ne fonctionne pas au même rythme. Y en a qui ont besoin de vivre leurs expériences et de faire un maximum d’erreurs avant de se poser cette question cruciale qu’est le mystère de leur mission de vie. Y en a, très mûrs, qui se la posent, très rapidement aussi. Nous sommes tous différents. 🙂

    1. Oui tout à fait, je suis d’accord avec toi, cela peut créer de l’anxiété chez certaines personnes. Je pense que ce qui crée de l’anxiété c’est surtout quand on croit qu’une mission de vie est quelque chose de « dingue » et qu’il faut trouver ce qu’on a à faire de « dingue ».
      Alors que je pense qu’on est dans sa mission de vie simplement quand on se sent bien dans sa vie et dans ce qu’on fait, quand on écoute son coeur pour ses choix de vie. Parfois, il faut du temps jusqu’à trouver ce dans quoi on se sent bien, parfois il faut plusieurs vies pour trouver. Mais de toute façon, tous les choix que nous faisons sont, à mon sens, ni anodins ni dénués de sens et je pense surtout qu’il faut arrêter de croire qu’une mission de vie est quelque chose qui paraît grandiose. A partir du moment où on se sent bien dans ce qu’on fait et que « ça roule », il n’y a pas de question à se poser à ce sujet 😉
      Merci pour ton avis très intéressant 🙂

    2. Super 👍 article je pense que tu a raison mais si on une n’a pas de loisirs de passion si il est obligé de suivre se petit troupeau en question moi je rêve de cinéma depuis toute petite mais j’y arrive j’ai trop peur de lâcher pour aller à autre chose

      1. N’aies pas peur, la peur est le frein à la réussite et à l’épanouissement. Si une voie t’attires, vas-y 😉

  7. Merci pour ce bel article sur notre raison d’être. Des mots pour mieux se connaître et suivre son chemin de vie. Bises

    1. Merci pour ton passage et ton petit mot 🙂 Bises

  8. Très bel article ! Je me dis souvent que le but est de se rapprocher de son coeur et que ce chemin est passionnant, même s’il est semé d’embûches. Et en se rapprochant de notre coeur, les portes s’ouvrent plus facilement… Si seulement on nous parlait de ça, plutôt que de débouchés ! 🙂 Je t’embrasse !

    1. Coucou ma belle,
      Oui en effet, le chemin peut être semé d’embûches mais les embûches ce sont souvent nous même qui nous les créons, souvent par peur de l’inconnu.
      Mais si on suit simplement notre coeur et qu’on écoute notre âme, en effet, les portes s’ouvrent et c’est merveilleux.
      C’est vrai que c’est bien dommage que ces notions ne soient pas ou alors très rarement, abordées à l’école contrairement à ces fameux débouchés!
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *