Connaissance de soi

Et toi, quel masque portes-tu?

     Nous ne portons pas des masques uniquement pour des soirées déguisées, en réalité, nous en portons au quotidien. Bien sûr, ceux là ne se voient pas, mais nous le savons, consciemment ou inconsciemment. Nous nous cachons derrière ces façades pour diverses raisons.

     ★ Nos masques invisibles

     Vous êtes peut-être déjà en train de penser : “N’importe quoi, je suis toujours authentique, je ne me cache derrière rien du tout”.

En êtes-vous sûrs? Laissez-moi vous expliquer de quoi je veux parler dans cet article.

Nous usons et utilisons des masques, des carapaces invisibles pour diverses raisons. Se protéger, protéger quelqu’un, par timidité, par égo, parce que nous sommes en un certain sens, formatés par la société. Alors, je ne mets pas tout le monde dans le même panier, d’ailleurs, je n’aime pas les “cases” (mais ça, c’est un autre débat). En effet, certaines personnes portent plus de types de masques que d’autres, plus ou moins régulièrement etc…

J’ajouterai également que les enfants en portent rarement, vous voyez où je veux en venir?

 

✘ Faire semblant que tout va bien

Il est possible que ce soit LE masque que le plus de monde porte. En France en tout cas, je ne connais pas assez les autres pays pour pouvoir en parler.

“- Comment tu vas?”
“- ça va et toi?”

Cette réponse que je qualifierais presque d’automatique est souvent déjà un masque. Pas toujours, bien sûr. Quand c’est la vérité, ce n’est pas un masque. Mais combien de fois cette réponse cache en réalité un “ça va pas trop” mais qu’on ne veut pas dire ou qu’on ne pense pas à dire tellement l’habitude de dire que tout va bien est présente?

Faire semblant au travail, devant des amis, devant la famille… Combien de fois avez-vous fait semblant? Mais la vraie question n’est à mon sens pas là. Je pense qu’il est plus interessant de se demander “Pourquoi?”.

Il y a plusieurs raisons à cette manie que l’on a souvent, de faire semblant. Je vais parler de celles qui me semblent les plus courantes.

  • Pas envie que la personne en face ne pose de questions (ça arrive souvent et c’est totalement compréhensible).
  • Pas envie d’inquiéter la personne en face, surtout si c’est quelqu’un de proche (encore une fois, c’est compréhensible. En revanche, c’est en un sens ne pas être honnête. De plus, la personne en face, surtout si c’est quelqu’un de bienveillant, peut peut-être aider, être à l’écoute, faire du bien)
  • Ne pas montrer de faiblesses (C’est ici totalement l’égo qui prend le dessus. L’égo qui veut toujours se montrer fort quoiqu’il arrive et surtout qui ne veut pas être jugé. En milieu professionnel, c’est une raison très fréquente!)
  • Et encore plein d’autres

 

Ne pas avouer ses faiblesses au moins aux proches, à des personnes de confiance et tout garder pour soi, n’est pas une solution bien-être. Avouer aux autres c’est aussi s’avouer à soi-même que quelque chose ne va pas. A partir de ce moment, il est possible de comprendre pourquoi et chercher des solutions pour tendre vers un mieux être.

 

 

✘ Correspondre à un idéal

Un grand nombre de personnes, surtout de jeunes personnes (adolescents, jeunes adultes) font tout pour correspondre à un idéal qu’ils se fixent. Être comme un tel ou un tel, être aussi mince que truc ou avoir les mêmes habits que machin. Le but est souvent le même (et souvent inconscient), être accepté par la société, rentrer dans un moule voire être envié.

Les réseaux sociaux n’aident vraiment pas tant les photos sont retouchées et les mises en scènes travaillées pour donner l’impression d’une vie parfaite. Mais qui sont ces personnes derrière ces photos en apparence idéales? Et parmi ceux et celles qui veulent “faire pareil”, quelles sont leurs vrais traits de caractères?

Si vous vous reconnaissez dans cette description (ou si vous reconnaissez quelqu’un), demandez-vous qui vous êtes vraiment, et pourquoi vous ne voulez pas être vous-même. Que fuyez vous? Qu’espérez vous trouver en cherchant à vous cacher derrière une personnalité qui n’est pas la vôtre? Imaginez vous dans un monde uniquement bienveillant, sans jugement, dans lequel personne ne s’intéresse à l’apparence… Qu’aimerez vous vraiment faire dans ce monde là? Ces questions en apparence banales, peuvent être le début d’une réelle introspection et connaissance de vous-même.

 

“Vous devez d’abord être qui vous êtes vraiment, puis faire ce que vous avez à faire, pour obtenir ce que vous désirez.”

Shakti Gawain

 

Cela peut également s’appliquer à d’autres désirs plus simples. Le premier qui me vient à l’esprit est le culte de la minceur. Combien de personnes ayant un corps tout a fait harmonieux rêvent de mincir toujours plus, dans le but de “rentrer” dans telle ou telle taille de pantalon? Est-ce vraiment ça, le plus important, passer d’une taille 40 à une taille 36? Si vous ne vous rendez pas heureux en étant simplement vous-même, je doute fort que vous soyez plus heureux avec une ou deux tailles en moins (je ne parle pas des personnes en réel surpoids ou sous-poids)

Cet article n’a pas pour but de juger ou de critiquer qui que ce soit. Si vous êtes en accord avec vous-même, c’est super et je suis heureuse pour vous! Mon désir est en revanche d’aider ceux qui le veulent bien, à réfléchir sur qui ils sont réellement. Je vous invite ensuite à vous demander si vos actions dans la vie sont en accord avec vos valeurs, vos principes, vos désirs, vous-même tout entier.

La société nous incite souvent à porter des masques, pour correspondre à des attentes, pour se fondre dans la masse. Mais quelle tristesse pour les personnes qui ne s’y reconnaissent pas. Quelle tristesse de ne pas s’autoriser à être qui l’on est. Nous sommes sur terre pour expérimenter la vie humaine, il est dommage de passer à côté de nos désirs et de notre être profond.

 

✘ Avoir réponse à tout et être très sûr de soi

Les personnes qui paraissent extrêmement sûres d’elles dans leurs gestes, leur façon de parler sont en réalité souvent l’inverse. Ce masque, de nombreuses personnes peu sûres d’elles le revêtent sans même s’en rendre compte de façon consciente. Ces personnes vont souvent tenter de se mettre en avant, prendre beaucoup de place (physiquement et/ou oralement)… Encore une fois, je ne mets pas tout le monde dans le même panier, certaines personnes sont comme cela de “nature”. On peut voir cela notamment avec l’astrologie, le thème astral peut “dévoiler” de nombreux traits de caractères, entre autre.

Je voudrais parler plus précisément des personnes dont c’est une façade, une image qu’elles se donnent, un masque qu’elles portent. Il est très difficile de faire remarquer à quelqu’un qui porte un masque, qu’il en porte un, tant que la personne n’est pas prête à l’entendre. Dans ces cas là, rien ne sert d’insister, chacun doit faire son chemin, ses expériences et soigner ses blessures quand c’est le moment. Si vous vous reconnaissez dans ces lignes, interrogez-vous et soyez honnête avec vous-même. A part vous-même, personne ne vous jugera 😉

     ★ Conclusion

J’aimerais finir par ces mots : Assumez-vous pleinement, aimez-vous et autorisez-vous à être vous-même. Vivez en accord avec vos principes, vos valeurs et vos désirs. Chercher à être comme quelqu’un d’autre, ne pas dire comment vous vous sentez réellement, c’est vous mentir à vous même. C’est ne pas être honnête avec vous même et par effet de ricochet, ne pas pouvoir être pleinement heureux. En effet, le bonheur est en vous, le chercher ailleurs n’a pas de sens (à mon avis, encore une fois).

Nous sommes tous uniques et c’est merveilleux, cultivons nos différences et soyons complémentaires les uns avec les autres plutôt que de chercher à être identiques.

 

      A lire : Être plus heureux grâce au lâcher prise

 

♡ Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et l’épingler sur pinterest.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

  1. Coucou Juliette, très bel article ! J’essaie au maximum de m’éloigner des milieux dans lesquels je me sens obligée de porter un masque que je juge “trop épais”. Depuis que je fais ça, je me sens plus légère et j’attire des changements positifs. Mais bien sûr, il reste (et restera toujours ?) des situations dans lesquelles le masque reste bien accroché.

    1. Tu as bien raison et si tu arrives à le faire au maximum, c’est super, tu es à l’écoute de toi-même et tu te respectes, c’est l’essentiel 🙂
      Mais comme tu dis, dans certaines situations il est difficile de faire tomber tel ou tel masque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *